Accueil du site >

Séminaire du CEDREF : Le travail dans la perspective de l’imbrication des rapports sociaux : définitions, impensés, limites

Responsables : Azadeh Kian et Jules Falquet

Un lundi par mois, 16-18h, Université Paris-DiderotRetour ligne automatique Salle M19 (niveau "mezzanine"), Bâtiment Olympe de Gouges

- 17 octobre : Dominique Fougeyrollas (CNRS, Institut de recherche interdisciplinaire en sciences sociales IRISSO – UMR 7170 CNRS – Université Paris-Dauphine PSL) : " Féminisme et travail domestique"

- 7 novembre : Laura Oso (professeure invitée du CEDREF, Professeure titulaire, ESOMI (Equipo de Investigación en Sociología de las Migraciones Internacionales), Universidad de la Coruña) : "Qui est l’exploiteur ? Stratégies familiales de mobilité sociale et conditions de travail de femmes latino-américaines travailleuses du sexe en Espagne"

- 5 décembre : Valérie Cohen (Maitresse de conférences en sociologie, UMR 7324 CITERES, Université de Tours) : "Les pratiques de subsistance en milieu précaire : division du travail, savoir-faire et modes d’affirmation"

- 23 janvier : Buket Turkmen (professeure invitée du CEDREF, Maîtresse de Conférences en Sociologie, Université Galatasaray), "La contribution des universitaires féministes au développement d’un réseau de solidarité entre les universitaires autour d’une pétition de la paix en Turquie" (titre provisoire)

- 20 février : Fenneke Reysoo (Chargée d’enseignement et de recherche, Département d’anthropologie et de sociologie, Directrice scientifique du "Gender Centre", Institut de hautes études internationales et du développement, IHEID Genève) : "La face cachée de l’adoption internationale"

- 6 mars : Helena Hirata (Directrice de recherche émérite au CRESPPA (Centre de Recherches Sociologiques et Politiques de Paris) - équipe GTM (Genre, Travail, Mobilités), CNRS-Université de Paris 8 - Université Paris Ouest Nanterre La Défense) : "Division sexuelle du travail et théories de l’intersectionnalité : de la connaissance à l’action politique"

- 27 mars : Florence Degavre (Maîtresse de conférences en socio-économie, (FOPES et CIRTES, IACCHOS), Université catholique de Louvain), "Reconnaître le travail de reproduction sociale et son importance dans les politiques sociales aujourd’hui"

- 18 avril : Sophie Bernard (Maîtresse de Conférences en Sociologie, Université Paris Dauphine, PSL Research University, IRISSO [UMR CNRS 7170], Membre Junior de l’IUF) : "Autonomie masculine, précarité féminine : le salaire à la commission des VRP"

Modalités d’évaluation :

Présence obligatoire (20% de la note) :

Préparation de la séance (40% de la note) :

2 ou 3 étudiant-e-s seront chargé-e-s de préparer chaque séance. Elles devront présenter l’intervenante et préparer des questions.

Travail écrit (40% de la note) :

Un petit dossier écrit (3 pages) sera ensuite demandé individuellement, qui reprendra :

- la présentation et les questionsRetour ligne manuel
- un compte-rendu du déroulement de la session du séminaire
- et pour chaque étudiant-e, quelques paragraphes mettant en lien ces éléments avec ses propres recherches