Accueil du site >

Programme égalité femmes/hommes à l’université

Présentation de l’action « Egalité femmes-hommes à l’Université Paris 7-Denis Diderot »



L’Université Paris 7-Denis Diderot est engagée sur un projet de 2 ans (2005-2006) avec la mission Egalité femmes-hommes du M.E.N. financé pour partie par le Fonds Social Européen. Ce projet intitulé « Fédérer les composantes de l’Université autour de la réflexion et de l’action concernant l’égalité entre hommes et femmes et la promotion de l’accès des femmes aux carrières scientifiques », est pris en charge par le CEDREF (Centre d’Enseignement de Documentation et de Recherches pour les Etudes Féministes). Il concerne l’ensemble de l’Université : les carrières des enseignantes, leur accès aux postes de responsabilité, les parcours étudiants en particulier ceux des étudiantes inscrites dans des filières sciences exactes et expérimentales, le travail des personnels des scolarités.

Ce projet comporte deux dimensions :

1/ Un bilan de l’égalité femmes-hommes dans l’Université obtenu à partir de données quantitatives et qualitatives sexuées. L’étude comprend trois aspects : Une série d’entretiens auprès des enseignant-e-s ayant ou ayant eu des postes à responsabilité dans l’université ; Une deuxième série d’entretiens auprès des enseignant-e-s chercheur-e-s en mathématiques, physique et biologie ; Une analyse des données statistiques concernant les étudiant-e-s en mathématiques, physique et biologie.

2/ Des actions de sensibilisation du milieu universitaire :
a - Un stage de formation des personnels administratif et enseignant sur l’accès des femmes aux carrières scientifiques à l’Université Paris 7-Denis Diderot s’est tenu en novembre 2005 : « L’égalité entre les femmes et les hommes à l’Université : pourquoi si lentement ? ».

b – Une journée de sensibilisation des étudiants et étudiantes à la question de l’égalité femmes-hommes et aux pratiques de la mixité en milieu universitaire, prévue initialement le 8 mars 2006, s’est tenue le 11 octobre 2006 lors de la Fête de la Science.

c – Un colloque européen sur l’accès des femmes aux carrières scientifiques a été organisé les 30 novembre et 1er décembre 2006 pour présentation et clôture de l’opération.



L’impact espéré de l’ensemble de ce projet est de mieux faire connaître au personnel universitaire et aux étudiant-e-s le contexte dans lequel se déroulent aujourd’hui les carrières scientifiques, et de leur permettre d’en tirer le meilleur parti. Notre objectif est d’inscrire dans les pratiques de notre université, plus d’égalité et de mixité à tous les échelons de carrières et de responsabilités afin d’atteindre une égalité de traitement dans le recrutement des enseignant-e-s et dans le suivi pédagogique des étudiant-e-s à l’Université Paris 7-Denis Diderot.

A l’issue de la mission Egalité , un Observatoire de l’Egalité Femmes Hommes a été créé en septembre 2007 à l’Université Paris Diderot- Paris 7.

Journée de sensibilisation des étudiant-e-s à l’égalité femmes/hommes, 11 octobre 2006

Dans le cadre du programme Université Paris7 – Denis Diderot / M.E.N. co-financé par le FSE intitulé « Fédérer les composantes de l’université autour de la réflexion et de l’action concernant l’égalité entre hommes et femmes et la promotion de l’accès des femmes aux carrières scientifiques », nous avons organisé une journée de sensibilisation pour les étudiant-e-s, le 11 octobre 2006. En voici le programme : Genre et Sciences : le savoir a-t-il un sexe ? Objectifs : Repérer les inégalités femmes/hommes (...)

Lire la suite

Rencontres européennes : l’accès des femmes aux carrières scientifiques, où en sommes-nous ? (30 nov et 1er décembre 2006)

Jeudi 30 novembre 2006 14h 15 Accueil 14h30 Ouverture de la rencontre par la présidence de l’université Paris7 Diderot, représentée par Sylvain Fourmond, vice-président du Conseil d’Administration Nicole Chartier, Maître de conférences d’anglais, U. Paris7 Diderot et Dominique Fougeyrollas, Chargée de recherche CNRS-IRISES-U. Dauphine, responsables du projet « Fédérer les composantes de l’université : égalité entre hommes et femmes et promotion de l’accès des femmes aux carrières scientifiques », Les (...)

Lire la suite

Comparaison des pourcentages d’étudiantes en Biologie, Mathématiques et Physique en 2002-2003 à Paris 7 et au niveau national

1-a Pourcentage des étudiantes selon la filière et le cycle en 2002-2003 en France 1er cycle 2e cycle 3e cycle Total Biologie 62,2 58,7 52,4 59 Mathématiques 26,7 36,8 27,8 29,1 Physique 34,1 30,9 24 31 1-b Effectifs totaux des étudiant-e-s en France 2002-2003 2001-2002 Biologie 75881 77276 Mathématiques 47681 48433 Physique 35841 37217 2-a Pourcentage des étudiantes selon la filière et le cycle en 2001-2002 et 2002-2003 à (...)

Lire la suite

Les enseignant-e-s à l’université Paris 7 – Denis Diderot et en France en 2003-2004

France (toutes disciplines confondues) Proportion globale de femmes parmi les enseignant-e-s-chercheur-e-s : 31% Parmi les maîtres de conférences : 38,5% Parmi les professeur-e-s : 16% Université Paris 7- Denis Diderot (toutes disciplines confondues) Proportion globale de femmes parmi les enseignant-e-s-chercheur-e-s : 40% Parmi les maîtres de conférences : 46% Parmi les professeur-e-s : 27% Effectifs des maîtres de conférences et des professeur-e-s à Paris7 selon le sexe et la (...)

Lire la suite

Les étudiant-e-s à l’université Paris 7 – Denis Diderot et en France en 2002-2003

Les étudiant-e-s à Paris 7-Denis Diderot en 2002-2003 Effectifs femmes % femmes Effectifs totaux Droit-sciences politiques 34 49,3 69 Sciences économiques-Gestion 53 53,5 99 A.E.S 208 64,4 323 Lettres-Sciences du langage-Arts 1632 65,9 2475 Langues 2091 70,2 2980 Sciences humaines et sociales 3316 68,6 4836 Sciences et structures de la matière 1234 32,6 3783 Sc. et technologie- Sc. pour l’ingénieur 86 17,2 499 Science (...)

Lire la suite

Enseignant-e-s et étudiant-e-s à Paris 7 et en France : quels constats ?

Les étudiantes Si l’on regarde les pourcentages d’étudiantes en France de Biologie et Physique, on constate qu’ils ne cessent de décroître en 2nd et en 3ème cycle. En Mathématiques, le taux de femmes augmente en second cycle puis baisse en 3ème cycle. La situation est identique à Paris7. On peut néanmoins constater que le pourcentage d’étudiantes de Biologie est supérieur au pourcentage français ainsi que les pourcentages d’étudiantes en 1er cycle en Mathématiques et Physique. Par ailleurs, on constate (...)

Lire la suite